Mises en pratique des principes


Un portefeuille très limité d’ETFs

Le meilleur moyen d’investir est de choisir un nombre restreint d’ETFs. Les bons fonds indiciels, tous ne le sont pas, remplissent les critères ci-dessus de la gestion passive (performance du marchés ou indice, frais peu élevés, diversification et transparence). Un fonds indiciel est un fonds qui représente toutes les actions de l’indice. Au lieu d’acheter des actions, vous achetez des parts de l’indice et ce faisant, vous faites l’équivalent de l’achat de toutes les actions de l’indice. Votre performance sera pratiquement identique à celle du marché. Si le marché se porte bien, vos actions se porteront bien. Si les marchés chutent, vous suivrez cette évolution. Vous minimiser ainsi votre risques de pertes et vos coûts!
Les fonds indiciels se déclinent en deux versions :

1. Les fonds communs de placement. Il s’agit de fonds gérés directement par une institution financière.
2. Les fonds négociés en bourse (Exchange-traded-funds ou ETF). Il s’agit de fonds négociés en bourse dont les émetteurs les plus importants et les plus recommandables sont BlackRock (iShares) et Vanguard.

Quels fonds indiciels choisir?

Comme fonds indiciel de base, Vanguard Total World (VT) est par exemple un excellent ETF. Si le VT n’est pas offert, le iShares MSCI World ETF est une bonne alternative. Pour les pays émergent, le Vanguard FTSE Emerging Markets ETF (VWO) est mon premier choix.
Pour investir dans un fonds de placement, vous n’aurez pas besoin d’accéder au marché boursier. Vous pourrez investir dans des fonds communs de placement par l’intermédiaire d’une institution financière telle que Vanguard. Malheureusement, cette option s’avère rarement la plus judicieuse en dehors des Etats-Unis qui possède l’offre la plus étoffée au monde. Il faudra alors investir dans un ETF en vue obtenir un accès au marché boursier, pour lequel vous ferez appel à un courtier (broker) comme intermédiaire. Grâce à sa plateforme, vous pourrez acheter les actions d’un ETF comme s’il s’agissait d’une action individuelle d’entreprise.

Meilleures options de platteformes:

Pour un investisseur suisse ou international, les trois plateformes suivantes sont pour mois les meilleurs choix, avec chacune leurs avantages et inconvénients (Disclaimer: J’utiliser personnellement les trois):

  • Interactive Brokers: Il s’agit d’un courtier américain qui possède également des bureaux au Royaume-Unis, Hollande et Suisse. Ils ont des prix très bas et une plateforme très performante. L’investissement minimal sans pénalité est par contre de USD 100’000 et leur système étant d’un niveau professionnel, il peut être intimidant pour un débutant. Il s’agit par contre du premier choix pour un investisseur confirmé.
  • DEGIRO: Il s’agit d’un courtier européen, originaire des Pays-Bas qui offre également une bonne gamme d’investissements à bas prix. Bien que proposant une offre moins vaste que Interactive Brokers, les premiers pas y sont plus faciles et il peut être recommandé d’investir ses premier 10 mille à 50 mille francs ou deux années avec DEGIRO avant de s’aventurer avec Interactive Brokers.
  • Swissquote: Si une banque suisse pour des investissements en CHF est recherchée, cette option peut être considérée. Les frais de garde et de transaction beaucoup plus élevés que Interactive Brokers et des coûts exorbitants de forex doivent faire réfléchir, mais si un compte en Suisse est souhaité, avec un petit magazine en supplément, cette banque peut-être une option acceptable pour des investissements peu fréquents en francs suisses.

Il vous reste maintenant trois étappes:

Décider du montant

S’il s’agit de votre premier contact avec la bourse, je vous recommande de commencer avec de petits montants. Ceci vous permettra de constater vos réaction en cas de pertes notamment et de tester la résistance de votre profil psychologique.

Choisir la fréquence des investissements

Sur la base de votre plan, il est ensuite recommandé d’investir avec régularité, par exemple chaque trimestre, mois, voire même semaine au début.

Investir

Vous avez maintenant déterminés les paramètres et pris les décisions nécessaires. Vous pouvez ouvrir un compte chez un intermédiaire à bas prix, transférer l’argent sur ce compte de courtage et faire votre premier investissement en bourse.

Finalement: S’informer, s’éduquer constamment et maintenir le cap

Comme indiqué dans les conseils pratique, il vaut mieux commencer petit et apprendre en cours de route. Je recommande notamment les publications des professionnels comme Bridgewater ainsi que mes updates hebdomadaires. Dans l’idéal, il serait judicieux de lire 2-3 livres de référence (voir la bibliothèque en construction) sur les finances personnelles, les marchés et la gestion de portefeuille. Tout le monde n’est pas forcément intéressé par le sujet et je comprends si vous vous en tenez au minium et ne souhaitez pas consacrer trop de temps. Il vaut cependant mieux d’investir un peu de temps au début, pour ensuite dormir sur ces deux oreilles dès que le système est mis en place
Surtout ne paniquez pas et n’essayer pas de vendre ou d’acheter tout votre patrimoine en un bloc. Trouver des bons points d’entrées est plus une affaire de patience et de chance que de compétence. Investissez de petits montants suivant votre plan et réviser le une fois par année. Je recommande de faire un état de situation complet en début d’année après les bouclements de l’année précédente et en préparation des fiches fiscales. Vous devez ensuite investir régulièrement en suivant les montant et les ETFs déterminés, même s’il s’agit de petits montants, et ceux-ci s’accumuleront avec le temps.