Categories
Français Gestion de portefeuille Guide

Comment diversifier vos actifs

La diversification permettant de limiter les pertes en cas de forte baisse de prix ou de faillite d’une entreprise, l’investisseur devra répartir ses placements sur plusieurs sociétés

Les nouveaux investisseurs devraient diviser leur portefeuille en deux catégories : les actifs risqués et les actifs sûrs. L’argent risqué devrait vous procurer une croissance (parfois erratique) et l’argent sûr limitera les variations à court terme de votre patrimoine. Vous devez d’abord mettre de côté un peu d’argent comme un coussin de sécurité et vous pouvez ensuite commencer à investir à long terme dans des titres diversifiés tels que des actions. Vous devriez ensuite vous concentrer sur la constitution progressive d’un portefeuille d’actions solide, élément clé d’un patrimoine diversifié. En ajoutant des actifs risqués (mais pas totalement corrélés) à votre portefeuille, vous pouvez diminuer les risques sans sacrifier les rendements.  

Outre votre tampon de sécurité et votre portefeuille d’actions de base, vous devriez également envisager l’immobilier : Malgré le risque de concentration de votre propriété et l’engagement de temps nécessaire, il est recommandé de posséder votre maison avant la retraite. De plus, l’immobilier est l’une des rares classes d’actifs qui présente généralement une faible corrélation avec les classes d’actifs traditionnelles (actions et obligations). 

Les autres options alternatives sont sujettes à débat, mais comme l’a souligné Rick Ferry dans “All About Asset Allocation”, “Une bonne règle de base pour tous les investissements alternatifs est la suivante : en cas de doute, évitez-les.” Voici quelques exemples:

  • Bien qu’il existe depuis des siècles, l’or ne génère pas de rendement et son prix est basé sur différentes hypothèses et spéculations, et non sur une utilisation économique, car les besoins industriels annuels en or sont bien inférieurs au volume disponible.
  • La plupart des matières premières ou les crypto-monnaies sont volatiles et prisées des spéculateurs, mais ne produisent aucune rentrée de cash et sont difficiles à évaluer.
  • Concernant les fonds spéculatifs et malgré certaines réussites comme Renaissance, généralement non accessibles aux investisseurs particuliers, les investisseurs devraient généralement éviter les Hedge Funds en raison des risques asymétriques, des frais élevés, des options de sortie limitées et de la faible transparence.

La diversification permettant de limiter les pertes en cas de forte baisse de prix ou de faillite d’une entreprise, l’investisseur devra répartir ses placements sur plusieurs sociétés. En pratique, il existe des opportunités d’investissements diversifiés qui couvrent le monde entier et il est recommandé d’envisager un portefeuille global comme point de départ. La surpondération des États-Unis dans la capitalisation boursière mondiale peut être limitée en complétant le portefeuille par une exposition à des marchés et des devises plus spécifiques. Si vous souhaitez réaliser un investissement à moyen terme impliquant un paiement dans une autre devise, si votre devise est sous-représentée dans les investissements existants ou si vos dépenses de retraite nécessitent une devise particulière, vous pouvez également placer votre argent dans un investissement exposé à une devise spécifique (par exemple, des fonds passifs en EUR ou en CHF).

Ces conseils de base devraient vous aider à construire votre portefeuille diversifié en fonction des types/classes d’investissements, en particulier les actions et les biens immobiliers. Vous pouvez ensuite choisir les véhicules spécifiques pour les premiers, idéalement des ETF et des fonds passifs à faible coût.